Eric Lombard confirmé à la tête de la Caisse des dépôts

Les commissions des Finances de l’Assemblée et du Sénat ont donné le 28 novembre 2017 un avis favorable à la proposition d’Emmanuel Macron de nommer Éric Lombard au poste de directeur général de la Caisse des dépôts (CDC). Cet avis a été adopté par 19 voix pour, 5 contre et deux blancs à l’Assemblée et par 20 voix pour, 1 contre et 4 blancs au Sénat. Eric Lombard, âgé de 59 ans, qui a exercé des responsabilités dans la banque (BNP Paribas) et l’assurance (Generali France), succède ainsi à Pierre-René Lemas.

“Premier investisseur institutionnel de France”

La Caisse est le “premier investisseur institutionnel de France” et “devra plus activement jouer son rôle d’actionnaire”, a estimé Eric Lombard lors de son audition devant la Commission des finances du Sénat. “Je conduirai une revue de ses participations afin de parvenir à des décisions en fonction des résultats de cette revue”,a-t-il ajouté. Parmi les dossiers à son programme, l’ouverture du capital de la Compagnie des Alpes, filiale de la CDC, à de nouveaux partenaires, dont le chinois Fosun, par ailleurs propriétaire en France du Club Med. D’autres pistes prévues sont la cession des parts de la Caisse dans la foncière Icade ou le transporteur Transdev.

“La CDC sera un acteur engagé du plan logement”

Sur son rôle dans le logement, la CDC “sera un acteur engagé du plan logement” et “doit jouer un rôle actif dans la consolidation du secteur du logement social”. Pour rappel, la CDC veille sur l’épargne réglementée des Français et avec une partie de ces fonds, elle finance la construction de logements sociaux.

Comments are closed.